Le langage des Mains
et celui des Couleurs de la Cène de Vinci

De Dürer à Poussin, Signol, Delacroix, Vinci…

 

Pere Borrell Del Caso. " niñas ", 1874



La Cène de Léonard de Vinci et les 4 Tempéraments


Quelques Remarques

https://lh3.googleusercontent.com/-cUvEpvdF5d8/UG2BanDTVBI/AAAAAAAAAHE/13JT_IdRxUk/w800-h800/%2525C3%25259Altima_Cena_-_Da_Vinci_5.jpg5
La Cène de Milan par Vinci

http://www.sott.net/image/image/s1/30053/full/last_supper_825x425.jpg
Digitalisation actuelle de la Cène de Vinci à Milan, qui n´est pas satisfaisante du moins sur le personnage de droite.

Nous allons regarder la Cène de Léonard de Vinci sous l´œil de la gématrie, la numérologie des couleurs, le Tarot etc.…comme nous avons fait avec les Durer, Poussin, Delacroix et Signol.

La difficulté d´opérer sur la Cène de Léonard de Vinci, tel que nous l´avons fait avec les autres oeuvres vient du fait de sa détérioration, la dégradation des couleurs dont même cette longue, et si consciencieuse restauration n´a pu venir à bout. ( voir
avant  restauration )


http://www.mikulas.ch/photos/2010/Cene_avantrestauration.jpg
Avant restauration, les couleurs sont plus nettes et vives


Heureusement ce fresque présente un avantage, ce sont les nombreuses copies effectuées par les élèves de Vinci. (
Voir ses copies ). Il va donc falloir jouer à recomposer les tonalités employées par Léonard si nous voulons étudier cette fameuse Cène. Pour cela j´emploie celle de Milan en la comparant avec d´autres, mais principalement  avec celle de Giampietrino, qui semble plus fidèle côté couleurs. Nous verrons bien si nous obtenons un résultat sensé ou pas.


Pour l´instant nous avons 12 personnes autour de la figure du Christ, 12, comme les 12 mois. Celles-ci sont divisées en 4 groupes de 3 personnages, comme les trimestres qui composent les saisons. Nous devrions retrouver les 4 tempéraments ou humeurs ; les 4 éléments, les saisons etc.…



 Le Jésus-Christ de Léonard


  
Le Christ de Vinci avant et après la restauration, la perte des couleurs est spectaculaire- Dessin préparatif de Léonard pour la Cène. 


Tongerlo Anvers

 Quelques réflexions sur les chiffres : 13, 2, 6

La Mort sera sûrement présente, déjà le fait d´être 13 à table, l ´annonce. Cette superstition est due justement à ce passage biblique. D´autre part sur les images en haute définition on voit Judas qui du coude renverse le sel, ce qui est aussi signe de mauvais augure. Faudrait-il voir l´origine de cette crédulité, sur ce fresque de Milan ? Ou cette croyance était bien antérieure à l´Oeuvre de Vinci ?

Voyons les couleurs que Vinci employa pour son Christ : Le rouge et le bleu qui ont pour valeur respectivement le 2 et le 6.

Le chiffre 2 désigne le couple, les 2 polarités. Faisons réfléchir le 2 sur un miroir et nous obtiendrons un CŒUR en équilibre sur son socle. Remarquons tout de suite que sur la Cène de Milan, Marie Madeleine remplaçant Jean, porte les mêmes couleurs que Jésus de façon inversée. ( Voir : Jean ou Marie Madeleine mais aussi Quand Marie Madeleine prend la place de Jean sur les Cènes ainsi que Vinci un Parfait Cathare ? et la suite )

Le 2 dans sa stylisation correspond à la forme du "CYGNE" ( SIGNE ! ). Le cygne est synonyme de Lumière.
Il existe une tradition qui veut que les enfants, nés de la terre et de l'eau, fussent apportés par des cygnes.(
Leda de Vinci )  Quand vous regarderez le tableau récapitulatif du bas, vous verrez que la ligne rouge du Christ sépare, ou unit,  la Terre de l´Eau.

Le 2 c´est aussi la symétrie, celle du corps humain, qui d´après le VITRUVE case parfaitement dans un Sceau de Salomon, étoile à 6 branches. Nous retrouvons le 2 uni au 6 !

Le chiffre 6 symbolise entre autres le MOUVEMENT DE LA LUMIERE. Il définit surtout une individualité "divine", capable d'exprimer sa lumière. Vous retrouvez cette caractéristique dans le 666 qui est la triple émanation des îles centrales ( voir Vitruve et le 666 )

J´avais déjà signalé que le chiffre 6 décrit le parcourt de la clef dans la serrure et qu'il est composé exclusivement de courbes, symbole d'ESPRIT. Le 6 c´est le F, la CLEF. 6 est la graine qui germe vers le Haut. Ce qui explique que quelques églises aient une forme de clef

 


Vitruve dans un Sceau de Salomon
Remarquons que ces 2 triangles forment un M et un A
(
Voir )

La Course  Solaire : 12, 21 et 8


LE TEMPS est défini par le nombre 12 qui est l'enrichissement du 1 par le 2. A l'inverse, le 21, c'est à dire le 2 devenu 1,
l'androgyne, est symbolisé par l'âge terrestre de la maturité, dont un des attributs est d'échapper au temps.


Le temps est aussi défini par la course du SOLEIL, qui dessine, durant l´année un 8 dans le ciel  ! La course d´une journée est présente sur la Cène par l´arc au dessus de la fenêtre centrale. Plus visible chez Giampetrino.( voir plus bas)

2 + 6 = 8 . Traditionnellement, le 8 est le chiffre du Christ, constitué de deux cercles ou d'un seul qui se "spire". C'est le soleil d'en haut, qui se reflète en bas. Le 8 est la clef d'Hermès. Le centre, le cœur du 8 est bien un X de croisement, symbole christique.

LE CHIFFRE 8 = 80 = L'AMOUR, désignant cette alliance qui relie la terre et en général l'humanité avec son prototype divin. HUIT = 58 = DIVIN. ( 8 membres sont représentés sur ce Vitruve, autoportrait de Vinci qui s´inscrit parfaitement aussi dans un pentacle )

 

La Papesse, l´Amoureux et la Justice

 

Afin de mélanger le moins possible, avant de passer aux couleurs employées sur les copies de cette œuvre de Léonard, voyons ce que nous suggère le Tarot.

Le II c´est la Papesse et le VI, l´Amoureux, donnant le VIII, La Justice !

La Papesse symbolise principalement la voie passive: l'activité mentale plutôt que physique. Jésus et Marie Madeleine sont la passivité même sur cette fresque.

L'amoureux est le personnage central de la carte. Il est partagé entre deux femmes. Celle à gauche sur l'image porte un chapeau, symbole de respectabilité. Celle de droite est une jeune femme à la tête découverte, signe de désir sexuel, comme Marie Madeleine ici. Mais il y a aussi un autre personnage très féminin sur cette Cène, celui qui se tient debout identifié à Philippe. Le schéma que dessina la main de Léonard ne laisse aucun doute.(
voir )

Sur la carte l'hésitation de l´Amoureux est matérialisée par les pieds, complètement écartés, et le buste, orienté vers « la jeune » tandis que son regard se dirige vers la « vieille ». Sa mère ?
Ici, sur la Cène, nous avons un écartement visible et notable entre Marie et Jésus. D´ailleurs sur la copie de
Cesare da Sesto, cette coupure est marquée par le Sacrifice d´Abraham vu a travaers la fenetre tandis qu´à travers l´autre, on voit la prière de Jésus sur le Mont des Oliviers, signe de doute. Ces deux images font référence au sacrifice de l´agneau.

Sur le plan moral, La Justice représente la loi, l'ordre et l'équilibre, c'est la sagesse qui s'accomplit pour le bien d'autrui.

Venant après le Chariot, la Justice marque l'acquisition par la personne de la faculté d'être juste, de savoir peser le pour et le contre, de prendre en compte le réel et les difficultés de devoir choisir ( L'Amoureux est suivi par le Chariot qui nous rencontrerons par les couleurs du Christ. Elle signe donc aussi une progression de l'individu dans sa capacité de jugement quant aux choses de la vie.

De Couleur et de Daltonisme


Chez Marco d´Oggino le bleu de Jésus devient un vert foncé. Sur le tableau de la cathédrale de Turin comme sur celui de Colle Don Bosco, ou le mosaïque de Vienne réalisé par Giacomo Raffaelli, c´est la tunique de Madeleine qui vire au vert. Est-ce dû au passage du temps sur les pigments, comme par exemple :  la tunique rouge d´un personnage des
Noces de Canaan de Véronèse, exposé au Louvre devant la Joconde qui après restauration devient verte,  ou est-ce volontaire ? Car les autres copistes, élèves ou contemporains de Vinci respectèrent ce bleu et rouge. Il est vrai qu´Oggino ne fut pas un artiste très appliqué. Il ne passa à l´Histoire de l´Art que par les copies qu´il fit des œuvres du Grand Maître et par l´état de conservation de sa Cène à Anvers, par rapport au détériore de celle de Milan.

Jésus porte le rouge et le vert, ce qui donne 2 + 5 = 7, chiffre de la Mort qui devient le XIII du Tarot, la transformation. Le VII c´est le Chariot, mais aussi la lettre G !
La symbolique de cette carte contredit les couleurs employées par Oggino, puisque à propos des chevaux du Chariot nous avions déjà dit au sujet de Poussin et sa Ronde des Saisons, au chapitre précédant, que le bleu est la couleur anglaise de la mélancolie et de la passivité. On ne peut nier celle de Jésus et de Marie.

Pourtant Oggino devait être initié par Vinci sur le symbolisme des couleurs, même si sa main fut maladroite durant l´exercice au pinceau. Ce symbolisme qui rapproche, malgré l´éloignement apparent, Jésus de Marie Madeleine dérangea bien des copistes.


https://lh3.ggpht.com/-sPfv3Viy7wU/T1dl6iVKv5I/AAAAAAAABeU/fbg5h2ZXkt0/s1600/The+Last+Supper+03.jpg
Giampetrino 1515




 Le Puzzle des Couleurs

 

Après avoir observé de nombreuses copies de la Cène, puis de les avoir comparé avec l´originale, sous toutes les différentes teintures, en grand format  j´ai reconstitué les couleurs suivantes, qui ne correspondent pas forcement avec l´image, de la version ci-contre. ( Pour avoir un aperçu des différentes copies de la Cène )

Groupe A : Barthélemy, Jacques le Mineur, André ( fêtés en  Août , Mai, Nov )

Le premier :
Bleu et Vert => 6 + 5 = 11 = 2 ( la Force => la Papesse )
Le second : Rouge et Vert => 2 + 5 = 7
Le troisième : Vert et Orange => 5 + 3 = 8

Total => 17 ou XVII , l´Etoile, le fameux 17 de Rennes-Le-Château !

Groupe B : Pierre, Judas Iscariote, Jean/ Marie Madeleine ( fêtés en Juin, ……Juillet )

Le premier :
Bleu et Orange => 6 + 3 = 9
Le second : Bleu, Orange, Vert et  Blanc ( bourse ) => 6 + 3 + 5 + 9 = 23 = 5 ( sans bouse =>14 = 5 )
Le troisième : Bleu et Rouge  => 6 + 2 = 8

Total => 22 , le numéro de l´initié ou Le XXII est le Mât, le FOU. Ce 22 revient souvent à Rennes-Le-Château !


Groupe
C : Jacques Le Majeur, Thomas, Philippe ( fêtés en Juillet, Juillet, Mai )

Le premier : Vert => 5 ( bout de manche )
Le second : Vert => 5
Le troisième : Bleu et Orange => 6 + 3 = 9

Total => 19 ou XIX, le Soleil

Groupe
D : Mathieu, Judas Thaddée, Simon (fêtés en Sept. Oct, Oct )

Le premier :
Bleu, Vert et Blanc =>  6 +  5 + 9 = 20 = 2
Le second :
Rouge, Blanc et Vert => 2 + 9 +5 = 16 = 7
Le troisième :
Blanc et Rouge => 9 + 2 = 11 = 2

Total => 11 ou XI, La Force


Remarquons que les deux derniers groupes, ceux dont les couleurs donnent : la Force du Soleil, sont disposés sur le côté illuminé de la Cène.

Ces 4 groupes sont séparés par le christ, que j´ai représenté par cette ligne rouge transversale. Nous avons L´Etoile, Le Mât / Le Soleil, La Force.
Quel est le sens à suivre, pour une bonne lecture ? Léonard nous l´indique depuis des siècles….

 



Le Sens de la Lecture

 


Une des premières œuvres en solitaire de Vinci, L´ Adoration des ROIS MAGES datée de 1481-1482, garde la clef. Restée inachevée à cause de son départ précipité de Florence, ville qui soufre des conflits entre le pape et les Médicis, cette toile montre un personnage à droite de l´arbre qui coupe la peinture, avec une main dont la pose deviendra  typique des œuvres de l´artiste. Son index pointe vers le haut à droite de cet Axe Mundi.

Son saint Jean en attribut de Bacchus, 1513-1516 signale aussi le côté droit de la Croix, autre symbole de l´Axe Mundi. J´ai déjà développé le symbolisme de ce tableau.
(
voir ) Jean ne montre pas le centre de cette croix mais le côté sur lequel la Tradition veut que l´on retrouve l´autre Jean.

Le même geste ébauché sur son carton daté aux environs de 1499 – 1500, ici la main de sainte Anne sépare Jésus de son cousin Jean, bien que la mère de la Vierge regarde celle-ci et non les petits.

Cette main à l´index pointant ne se reproduit plus sur le tableau final, où le petit Jean fut remplacé par un agneau, par contre on retrouve l´Arbre, l´Axe à droite.

Sur la Cène de Milan, qui je le rappelle est datée d´entre 1495-1498, cet index signale le ciel à droite de Jésus, qui est le centre du mural. Tout tourne autour de lui, comme dans un système héliocentrique !  Ce qui, on sait était une Hérésie à cette époque. Mais pas quand on remplace le soleil par Jésus-Christ.

 


    

 La Vierge, l'Enfant Jésus avec sainte Anne et saint Jean Baptiste, le doigt de saint Thomas sur la Cène et La Vierge à l'Enfant avec sainte Anne, 1508-1510, puis Jean fut remplacé par l´agneau.
Agneau absent sur la table de la Cène, remplacé par le poisson.


A présent regardons la figure centrale, Jésus sa main gauche, notre droite est ouverte, tandis que sa droite est crispée. Le Christ regarde vers notre droite, montrant ainsi, également le sens de la lecture. Symboliquement parlant le bras droit correspond à notre futur tandis que le gauche est notre passé. Donc suivons la gauche du Mésie : son passé.



Suivons le Soleil


Groupe C : Partons sur notre droite, là où la tradition place l´apôtre préféré du Christ, ce qui n´est pas le cas ici ! Nous avons une fiole d´eau, cet élément marque la naissance de tout être vivant sur la terre. C´est le printemps de l´humanité. Cette saison début avec l´équinoxe, le jour et la nuit sont en équilibre. Puis peu à peu le jour l´emporte.

La lame du  Soleil, que nous avons déduit  plus haut, suggérée par la numérologie des couleurs, montre deux jumeaux… c´est dans ce premier groupe que l´on a Thomas dit Didine, le Jumeaux ! Nous semblons être sur la bonne voie.

Le Soleil du Tarot est la lame numéro XVIIII notre XIX qui peut se réduire car 19 = 1 + 9 = 10 ou X la ROUX de la fortune, le destin qui nous est réservé.

« Bizarrement » sur les nombreux écrits laissés par POUSSIN, celui-ci ne parle jamais de Dieu, mais de la Fortune, du Destin, ou de Providence dans le sens de prédestination, d´où son
SCEAU. Mot dans lequel on retrouve l´EAU. Ce génie de l´art que fut Vinci pensait-il pareil ?

Ce 10 donne aussi un 1, première étape de l´Homme. D´ailleurs le I correspond au Bateleur qui est au début de la ronde des arcanes du Tarot .

L´eau est représenté par les COUPES. L´As de coupe est signe d´un heureux foyer.

Poursuivons avec ce groupe C, au printemps les nerfs sont un peut altérés par le renouvellement sanguin. C´est le tempérament nerveux.


Groupe D :  Nous avions dit qu´il représente la Force, lame du Tarot sur laquelle on voit une femme ouvrir la gueule d´un lion. Le Lion est le cinquième signe du Zodiaque gouverné par le Soleil. Il appartient à la triplicité de feu, secteur de la volonté dirigée vers un but précis.

Après le printemps arrive l´été et la chaleur, le FEU. Le jour gagne le pas à la nuit, avec le solstice d´été. Le Soleil et la Terre sont plus éloignés vers le 3 juillet, à une distance de 1,017 ua, c´est l´aphélie ( le point de l'orbite d'un planète,  où il est le plus éloigné de l'étoile, autour duquel il tourne). L´Etoile que nous avons trouvé plus haut est bien de l´autre côté de la table.

Le XI, la Force peut se réduire et donne 2, la seconde étape, l´apprentissage. Le II est la Papesse, qui prend son savoir aux livres. Dans ce groupe on repère Mathieu le seul évangéliste de cette Cène, le premier dans la chronologie biblique.

La couleur associée au chiffre 2 est le ROUGE qui va comme un gant au Feu. Ce feu est représenté par les Bâtons du Tarot. Son AS parle de succès à long terme dans des lieux éloignés, du début de projets qui donneront leurs fruits plus tard.
 Elle introduit l'idée de rapport avec la situation sociale ou familiale, d'accomplissement d'une action professionnelle, d'une idée ou autre. C´est bien le chemin choisi par Jésus quand il commence à prêcher, à soigner, à recruter ses disciples, juste après l´eau du baptême. Ce groupe D fait allusion à l´Etoile qui suit.

Groupe A : Il correspond à L´Etoile, le 17 déjà analysée lors des chapitres précédents à propos des BERGERS D´ARCADIE et d´ autres tableaux de Poussin.

Ce 17 qui revient dans l´Enigme de Rennes-Le-Château et que nous avons retrouvé avec l´ aphélie, peut se réduire en un 8. Ce 8 peut correspondre à la danse du soleil durant l´année. Mais 8 ou VIII, c´est la Justice tenant l´épée. Ce 8 est la chiffre du Jésus de Vinci.

Son As signale la volonté, la force. L'énergie est très puissante, il faut donc que la main tienne l'épée pour obtenir la victoire. Cette carte représente des défis personnels et des attitudes qui exigent un grand apport d´ intelligence.

Regardez cet As : l´épée est tenue par une main jaillie d´un nuage, de l´AIR. Ce qui explique cette main «  fantôme » tenant ce couteau, que les copistes n´ont pas évité.

Cette épée appartient au groupe A encore, puis sert de lien avec le groupe suivant.

Elle est tenue verticalement comme sur les anciennes lames du Tarot représentant la Justice.

Cette arme tenue par cette main sortie du dos de Judas semble être arrêtée par Pierre. Pierre est le seul qui sort son couteau et coupe l´oreille d´un des soldats venus détenir Jésus.

Cette épée droite rappelle l´équinoxe d´automne, mais ici plus que mélancolique le tempérament est sanguin. Passons au groupe suivant.

Groupe B : Le Mât , arcane déjà largement développé au cour de l étude du Guerchin Et Les Etoiles et la carte numéro 22, nombre des Initiés. Ici nous avons Pierre, communément considéré comme le premier pape ; Marie Madeleine à la place du jeune Jean qui à elle toute seule mérita de nombreux chapitres de ce site ( voir index ), elle es fêtée un 22 juillet ; puis Judas et sa bourse.

Dans une Cène traditionnelle ou conventionnelle ( voir celle de
Juan de Juanes, par exemple où les noms sont inscrits ) Pierre est à la droite du Seigneur, Jean côté cœur et Judas se tient toujours à l´écart à gauche du Seigneur, comme le mauvais larron de la crucifixion. Mais autant sur la Cène de Juan des Juanes que sur celle de Champaigne, Judas montre son genoux.  Avec Crespi Danielle, Judas est le seul à nous regarder. Il se présente à nous comme un initié.

Le 22 du Mât se réduit et donne 4, la terre, mais aussi le IIII ou IV du Tarot qui est l´EMPEREUR.

Le chiffre 4 est fortement associé à la matière, nombre de points cardinaux, d´éléments, d´ états de la matière alchimique.
Les jambes de l´Empereur forment un grand
4.Il  symbolise la domination sur la matière. L'Empereur est le signe stable du pouvoir acquis. Il n'aime pas être dérangé dans ses habitudes ni être remis en question dans sa capacité de faire les choses selon son habitude. L'Empereur vit sur des acquis passés en pensant que cela durera toujours. Il a, certes, la maîtrise absolue de soi, mais peut être surpris par ce qu'il ne connaît pas et réagir violemment pour conserver son titre et ses acquis et ce, même face à l'évidence.

C´est bien dans ce groupe que nous retrouvons les DENIERS qui symbolisent la TERRE.
Elle indique un accomplissement aussi bien matériel que spirituel. Ce groupe de trois disciples symbolise le solstice d´hiver quand la nuit gagne le jour. C´est la saison de Saturne, dieu ancien de l´agriculture, qui tomba du Haut et vécut au Bas, pour le bien des humains.

https://lh3.ggpht.com/-_MJoiIryZEc/UdGd3XjXzDI/AAAAAAAAAbE/kljW8Jcl2W0/s900/la-cene-Philippe-de-Champaigne.jpg
Philippe Champaigne, la Cène



Quatre Auteurs Apocryphes Entourent Jésus-Christ

évangile de Judas découvert en Egypte, qui fit coulé beaucoup d´encre, est un apocryphe comme ceux de Philippe, Thomas, Marie Madeleine.
Remarquez que Vinci fait que son Christ soit entouré par ces quatre évangélistes non canoniques !

Judas / Marie madeleine / Jésus-Christ / Thomas / Philippe

 
«Tu surpasseras tous les autres [disciples], car tu sacrifieras l'homme qui me sert d'habit.»
dit Jésus à Judas dans l´évangile de ce dernier. Donc  Judas fut choisi pour le livrer et lui permettre ainsi d'accomplir son destin,
en le libérant de son corps matériel, de son enveloppe terrestre.
 « Je t'enseignerai les mystères du Royaume »


L'Evangile selon Judas est à rattacher aux courants dit "gnostiques".
Pour ces groupes qui fleurirent aux premiers temps de la chrétienté, seuls quelques élus rejoignent la vie éternelle.
Pour les gnostiques, sont "sauvés", non pas ceux qui croient en Jésus, mais ceux qui connaissent Jésus,
ceux qui parviennent à percer les secrets du divin après une longue quête initiatique.( lire
la Clef Maîtresse de la Cène de Vinci )

Vinci se présente à nous, par cette Cène, comme un gnostique, un hérétique aux yeux de l´église de Rome.
Mais faut-il lire les gnostiques pour penser cela de Judas ? La Bible ne suffit-elle pas ?

« En vérité, je vous le dis, l’un de vous me livrera »,
13.26
 « Jésus répondit: C'est celui à qui je donnerai le morceau trempé. Et, ayant trempé le morceau, il le donna à Judas, fils de Simon, l'Iscariot. »

Remarquez que c´est au chapitre 13 ( XIII,  La Mort du Tarot ) que Jean parle de cette élection et donc de l´annonce de la mort.
Chapitre 13 versets 26 soit 2 et 6 les couleurs de Jésus.


Alimentation post-mortem


Laurent de La Hyre, Repas d´Emmaüs

L´arc sur la fenêtre qui encadre la figure de Jésus-Christ, Roi des juifs, représente la course du char solaire. Si nous nous plaçons face au Nord, notre droite est l´Est, où nous avions l´Eau et à l´Ouest la Terre.

Comme dans l´ancien Egypte ou le soleil naissait des eaux et mourrait avaler par la terre. Restons sur les terres du Nil, le pharaon est le fils de Râ, le dieu solaire. Il est responsable des crues de cette rivière sacrée qui traverse le désert aride.

A la mort du pharaon on l´embaumer pour conserver le corps qui contient l´esprit. On apportait dans la tombe des fruits, du miel etc… pour nourrir son Ka. Puis on priait, pour que 70 jours après, lors de la pesée de son cœur, celui-ci soit  aussi léger qu´une plume. Ce n´est qu´ainsi que la terre bénie et fertilisée par les eaux des crues pouvait nourrir à nouveau son peuple.

Cette alimentation post-mortem rappelle le Repas d´Emmaüs. Remarquez sur l´image ci-contre que l´habit du Christ est bleu. A cette couleur est associée le 6, le Sceau de Salomon qui relie le Haut au Bas. Jésus au contraire du personnage en orange est assis, non pas sur un banc en bois, mais sur de la pierre.

Le denier servait aussi au péage de Charon, fils des Ténèbres et de la Nuit.  On aurait retrouvé la trace d´une monnaie sur le saint Suaire de Turin.



Nous avons LE SOLEIL, LA FORCE, L´ETOILE et LE MAT soit  19 + 11 + 17 + 22 = 69 et 69 = LE VERBE

Ou encore  LA ROUX, LA PAPESSE, LA JUSTICE, L´EMPEREUR dont la somme numérique est : 10 + 2 + 8 + 4 = 24 = 6, LE SIX = 69
Mais le 10 peut se réduire à 1 ce qui donne 1 + 2 + 8 + 4 = 15 ou XV le Diable ! Bizarre !? la Transformation ou… transfiguration future
 ëtonnant donc ? oui ! mais pas tant que cela puisque 15 se réduire à son tour donnant à nouveau LE SIX,
 LE SIX qui est équivalent en gématrie au  LE VERBE !

LE SIX = LE VERBE  est le résumé de cette Cène de Léonard de Vinci



Récapitulons


Vinci : Bleu et Rouge => 6 + 2 = 8 …le Soleil du Haut qui se reflète au Bas… VIII, La Justice

Oggino : Jésus porte le Vert et le rouge => 5 + 2 = 7, MORT… XIII, la transformation
 

SENS >>> Descendant

SENS >>> Ascendant

 

 

 

 

A

B

C

D

Bleu 6

Rouge 2

Vert 5

Bleu 6

Vert 5

Bleu 6

Vert 5

Vert 5

Bleu 6

Bleu 6

Rouge 2

Blanc 9

Vert 5

Vert 5

Orange 3

Orange 3

Bleu 6

Rouge 2

 

 

Orange 3

Vert 5

Blanc 9

Rouge 2

 

 

 

 

Orage 3

 

 

 

 

Blanc 9

Vert 5

 

 

 

 

 

Blanc 9

 

 

 

 

 

 

 

11

7

8

9

14

8

5

5

9

20

16

11

2

 

 

 

5

Rouge 2

 

 

 

2

7

2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17

 

 

22

 

 

19

 

 

11

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L´ETOILE

 

 

LE MAT

 

 

LE SOLEIL

 

 

LA FORCE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Justice

 

 

L´Empereur

 

 

La RouX

 

 

La Papesse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8

 

 

4

 

 

10 = 1

 

 

2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AIR

 

 

TERRE

 

 

EAU

 

 

FEU

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Epées

 

 

Deniers

 

 

Coupes

 

 

Bâtons

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Equinoxe

 

 

Solstice N

 

 

Equinoxe

 

 

Solstice J

 

 

 

 

 

Périhélie

 

 

 

 

 

aphélie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Automne

 

 

Hiver

 

 

Printemps

 

 

Eté

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sanguin

 

 

Lymphatique

 

 

Nerveux

 

 

Bileux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 19 + 11 + 17 + 22 =  69


1 + 2 + 8 + 4 = 15,  XV le Diable
  ou 10 + 2 + 8 + 4 = 24 = 6, VI L´Amoureux


69 = VERBE = LE SIX

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Suivons cette ligne rouge, méridienne de cette table et donc du fresque de la Cène
La Justice du
Verbe


Rendons justice au Verbe




 

Observations


Que personne ne s´étonne si j´utilise leTarot, qui était très à la mode à Milan, du temps de Léonard, celui nommé Visconti- Sforza. C´est bien sous l´ordre de Ludovic Sforza que Vinci dessina cette merveilleuse Cène.

Ne dit-on pas qu´il y a au moins trois lectures possibles des choses, qui correspondent aux états mentaux ?


De saint Thomas, Vinci ne nous montre que la tête ( et sa main, mais nous verrons celle-ci plus tard ) c´est sûrement dû au fait qu´il est l´unique apôtre dont la mort est précisée dans le Nouveau Testament : sa tête fut tranchée. En symbolique c´est un signe de spiritualité.

Ici le geste de Pierre sous le cou de Madeleine signale les glandes lymphatiques et souligne le tempérament de celle-ci. Montre-t-il ainsi son esprit ?





Le Graal ou Calice est le grand absent, celui avec lequel on représente Jean, disparu et remplacé par Madeleine. ( Voir Quand le Graal est à table Marie Madeleine disparaît des Cènes ou Vinci et Juan de Juanes )

 

De cet objet tenu par l´auteur des Révélations sort un dragon ou un serpent. Des fois nous avons rencontré une grenouille, comme ci-contre, qui dans l´ancien Egypte était symbole de résurrection d´Horus, le Soleil.

Par contre la COUPE du Tarot est présente sur le fresque de Vinci si on pousse la QUETE, comme on découvre aussi le Bâton, l´Epée et le Denier.

 

Ces quatre éléments peuvent être reconnus sur l'atout du BATELEUR ( la baguette est dans sa main, le reste est sur la table). Cette correspondance découle directement des instruments du magicien (dague, baguette, coupe et Pentagramme  ou du denier ) sensés maîtriser les éléments correspondants à la magie cérémonielle.

Et c´est bien de magie cérémonielle qu´il s´agit ici, puisque la Cène est la première communion, l´Eucharistie qui donne son sens à la messe.

 

Remarquons, par contre, que le pain est distribué de façon équidistante sur la table et que les verres contiennent du vin tandis que le sel de la vie a été renversé.


La Cène de Salvador Dali






Le Langage des Mains


Jésus montre la paume de sa main gauche, du côté de son passé, celle que regarde de façon très étonnée Thomas, l´incrédule. Ce qui rappelle les Goliards qui pour se reconnaître entre eux, montraient la paume de leur main gauche, ou paume du côté tort. Ce qui d´après Grasset d´Orcet se traduirait par :  Tripe il aime ! ( voir ). C´est bien d´Amour qu´il s´agit et d´aliments.

Si nos deux mains sont complémentaires, elles définissent des choses différentes :  ainsi la main gauche représente notre karma, tandis que la droite, notre vie actuelle.  Miguel Ange transmit ses croyances dans le domaine de la  chiromancie aux personnages de sa magnifique chapelle Sixtine, ce n´est pas l´objet d´étude ici, mais un simple exemple pour comprendre que les artistes de la Renaissance tenaient compte de ces choses. Sur la Création d´Adam de la Sixtine, c´ est bien la main gauche qui tend son index pour recevoir le karma de Dieu, dont la cape dessine la forme d´un cerveau humain, alors que le Divin Architecte utilise sa droite. Notez que les indexes pointés sur les autres peintures de Vinci sont ceux de la main droite ! Ils représentent l´œuvre, une vie dédiée à Dieu. C´est bien Lui qui est à l´origine de la naissance du Christ.

Dans notre paume, 4 lignes parallèles prennent naissance au Mont Lunaire et se dirigent vers l'index ou Mont de Jupiter, Père de Dieux et des hommes.

Ce doigt est celui qui indexe, montre et aussi met en garde. Comme le fait saint Thomas sur cette Cène.  Sa main avec son index pointant vers le haut, est perpendiculaire à la main du Christ.

C´est le bout de ce joli doigt le détenant de notre patrimoine génétique. N´est-ce pas son empreinte qui figure sur votre carte d'identité ?

Ces 4 lignes au creux de votre main, sont : la ligne de Cœur, la ligne de Tête, la ligne de Vie et la ligne de destination. Toutes elles s'entrecroisant formant un GRAND M.


Dans nos mains ce M stylisé représente toute notre destinée. D'ailleurs ne dit-on pas "ton destin est entre tes mains" ou "ouvrir sa main, c'est ouvrir son cœur " ?

Si l'on prend le début et la fin de ces 4 lettres "Main" on découvre que : M =13 et N =14 soit 13+14 = 27 = le nombre de lettres de notre alphabet, soit A à  Z, le commencement et la fin de toutes choses, l´Alpha et l´Omega. Nous remarquions bien que le Verbe était omniprésent  dans la composition de Vinci.

 27 sont les os de la main et 27 = ANGE, or nous avons deux mains ( demain, le présent est marqué par le cœur ) => 27x 2 = 54 = HOMME.

Ce M stylisé renversé devient un  W, le double Verbe symbolisant le croisement de la parole entre l'homme et Dieu.


C'est par sa main que Dieu a réalisé son Œuvre conçue en sa pensée ; pour cela, certains le nomment le Grand Architecte de l'Univers. Bien entendu ce n'est pas l'architecte, celui qui réalise les plans de votre maison, qui va venir la construire ; il va s'employer à trouver de la main - ouvre spécialisée pour ses plans.


Seulement pour devenir un Dieu, il faut s' ANIM-er, se prendre en main, puis tendre la main à son prochain ; vient alors la véritable MANI-festation en reconnaissance de son Créateur. En créant de l'AMOUR on devient son Fils, un véritable MAN-OUVRE

En se tenant la main, il y a fusion de la personnalité et communion avec le Verbe et une fraternité  "Uni-Vers-Elle". Regardons les mains de Madeleine. Il semble que c´est bien elle qui a compris ce travail de construction, cette lutte avec Dieu, qui poursuit son plan. Voilà donc ce que le Créateur attend de sa progéniture.


Forcément le dessein de Dieu est d'une telle précision qu'Il se devait de trouver une MAIN-D'OUVRE experte.  C'est pourquoi il est dit " Je vous ai fait à mon image ".
Jésus trouva-t-il  cette MAIN-D'OUVRE , pour poursuivre son Œuvre ? Madeleine, encore une fois semble être à son image.

Ce M représente l'amour et le N, la haine, liberté à l'homme de déterminer son Amour et son Intelligence pour composer les 4 lettres de MAIN.


L´ Esprit donc ne se formalise que par les actes, on peut dire que l'homme est avant tout un manuel ?
Dans MAMUEL nous retrouvons MANU ( main ) = 66 = L'HOMME et EL, DIEU
L´homme doit se réaliser, mettre "la main à la pâte", pétrir son PAIN de Vie. C'est là son évolution. Ce pain qui est l´union entre le Haut et le Bas durant la messe.




« La Matière est la Main de Dieu » «  L'Homme est la MAIN, la MANI-festation de Dieu : tel homme, tel Dieu ! « . (A.Bouguénec)





Vinci recommandait dans ses écrits à propos de l´élaboration des personnages
 « les figures [ doivent être placées ] de telle sorte que le spectateur lise facilement leurs pensées à travers leurs mouvements »
[

Je pense que l´œuvre de Vinci au réfectoire de Milan, faisant face à une Crucifixion, va au-delà du simple message devenu populaire par le De Vinci Code.
D´ailleurs cette Cène, ne laissait indifférent personne depuis sa finalisation, les nombreuses copies qui furent faites en sont la preuve.
Ce mural fut élaboré pour faciliter la méditation durant les heures de repas des moines, installés le long des murs latéraux, pendant qu´ils écoutaient la voix du prieur placé devant la
crucifixion de Giovani Donato Montorfano.

 

                                                                                                             Adela          





 Suite : Allégorie de la Vie Humaine de Poussin
 
ou Suite : La Copie par Poussin de la Cène de Vinci par la Gematrie ou le Miroir politico-religieux
Voir : Index Vinci