Par ce Signe tu le Reconnaîtras !
Ou le langage des mains et Celui des Couleur

Autoportraits : Albert Dürer, l´Alchimiste ( 3)

Pere Borrell Del Caso. " niñas ", 1874



« Dieu m'a donné, partage inique,

Une nature mélancolique

Comme la terre, froide et sèche à la fois,

J'ai peau noire et marche de guingois,

Hostile je suis, vil, ambitieux, sournois,

Triste, rusé, fourbe et timide.

Ni gloire ni femme n'éveille amour en moi :

En Saturne et l'automne la faute réside »
Anonyme du XVº s

 

 

Des Tempéraments de Dürer, aux 4 Saisons de Poussin, ses Bergers d´Arcadie et la Cène de Vinci


Harmonia Mundi

1507 Adam et Eve
 « Le germain Albert Dürer le fit après la Vierge et son Enfant 1507 »


 

Adam, le premier homme, fut créé selon l´archétype céleste qui se reflète dans ses proportions ou mesures du corps. C´est l´Harmonia Mundi : à échelle le microcosme est pareil au macrocosme.

Les concepts de proportion et perspective eurent une importance capitale durant la Renaissance, période de développement des arts visuels. Luca Paccioli en témoigne dans son traité De la Divine Proportion.

Avec Adam, Dürer offre un canon de proportions sans doute influencé par l´enseignement reçu des maîtres italiens.  ( Voir l´Homme Vitruve de Vinci )

Ce qui rappelle la Table d´Emeraude, dont la légende raconte que ces écrits furent retrouvés DANS LE TOMBEAU d´ Hermès Trismégiste : « Ce qui est en bas est comme ce qui est en haut, et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas ». La version plus ancienne connue se trouve en appendice d’un traité arabe du VIe siècle.

À la Renaissance s'impose l'idée qu'Hermès Trismégiste est le fondateur de l'alchimie, en même temps que la légende de la découverte évolue et s’entremêle aux récits bibliques. C'est notamment le cas à la fin du XV° siècle dans le Livre de la philosophie naturelle des métaux du pseudo-Bernard le Trévisan
[ ], alchimiste allemand : « Le premier inventeur de cet Art ce fut Hermès le Triple: car il sut toute triple philosophie naturelle, savoir Minérale, Végétale et Animale ». Il retrouve après le déluge, dans la vallée d’Hébron, celle où Adam se retrouve après avoir été chassé du paradis terrestre, sept tables de marbre sur lesquelles sont gravées les principes des sept arts libéraux. Il en tire un bref ouvrage (qui reproduit le début de la Table d’émeraude), qui passera à son disciple Pythagore, puis à Platon, Aristote et enfin à Alexandre le Grand. Ainsi la sagesse antédiluvienne s’est transmise, indépendamment de la révélation faite à Moïse au Sinaï.

[]

1526 Les 4…Apôtres
   https://classconnection.s3.amazonaws.com/1673/flashcards/696842/jpg/f55.jpg

Les quatre apôtres, sont de gauche à droite : Jean, Pierre, Marc et Paul et non Mathieu, Luc , Marc et Jean.

A part d´exprimer ainsi l´esprit qui animait la Reforme qui naquit comme alternative de restauration de la pureté du christianisme des premiers temps, s´opposant ainsi au dogme chaque fois plus matérialiste de l´église de Rome, donc à un retour aux sources, c´est à dire aux quatre évangiles et leur annexes.

 

Jean et Pierre sont unis sur la partie gauche. Côté du passé, Jean et Simon-Pierre connurent Jésus. C´est la gauche qui reçoit, ils le prirent directement du Mésie. C´est le côté de l´Adam de Dürer. Pourtant la gauche normalement est la partie féminine sous les crucifixions par exemple ! En les associant, il concilie et unifie les représentants de l´église intérieure ( ésotérisme), Jean, patrons de maçons ;  de l´église extérieure (exotérisme) Pierre. Adam comme androgyne, extérieur, contient Eve, intérieur.
De toutes façons bien que l´église romaine se dise héritière de saint Pierre et que le Vatican soit disant fut construit sur sa tombe le catholicisme est paulin.

Les Saisons et les 4 Apôtres

Essayons de trouver ou de confirmer nos 4 saisons sur ces deux Dürer. Nous avons donc sur ces deux tableaux de 1526, époque durant laquelle était encore appliqué le calendrier Julien ( le grégorien ne sera calculer qu´en 1582 avec dix jours d´écart par rapport au premier )…laissons tomber ses calendriers qui ne font que noircir compliquant nos recherches et restons simples.  Pierre et Paul sont fêtés le même jour le 29 juin, là, nous pouvons avoir : soit nos solstices, soit nos équinoxes.
DONC NOUS AVONS DEUX SAINTS FÊTÉS LE MÊME JOUR.

Paul est vêtu de Blanc ce qui rappelle la neige d´Hiver et donc son solstice quand la nuit remporte la victoire sur le jour.  Nous verrons l´importance de ceci plus loin.

Paul se traduit par «  faible » alors que Saoul était « désiré ». Cet apôtre est accompagné par Marc qui s´appelait avant sa conversion Jean «  Dieu a fait Grâce ». Conversion due à Pierre !  Qui dès lors se retrouve placé entre DEUX JEAN !
DONC NOUS AVONS DEUX SAINTS  PORTANT LE MÊME NOM.

Jean-Marc ( du dieu Mars ) précède Paul et représente l´Automne. Epoque du spleen quand les feuilles tombent et se pourrissent. Les graines souterraines ont besoin de ce noir pour germer, comme un fœtus. D´ailleurs le mythe de Perséphone est claire sur ce point. (
Voir les deux tableaux de Poussin qui ne sont pas une reprise du même thème, mais une suite)
Si Paul est le solstice d´Hiver, Pierre est celui d´Eté, saison ou la lumière gagne les ténèbres. Il ne reste plus que Jean le disciple préféré et le Printemps. La renaissance de la foi par la lecture des écritures et l´imitation de Jésus-Christ.  Jean l´évangéliste a sa fête le 27 décembre pourtant bien en hiver même avec le calendrier julien qui a 10 jours de retard… calculons nous aurions le 6 Janvier, jour de l´épiphanie, visite des rois Mages avec le calendrier grégorien.


Jean

Pierre

Marc

Paul


Même Nom

Même fête

Même Nom

Même fête


Equinoxe

Solstice


Equinoxe

Solstice


Printemps

Eté

Automne

Hiver

 


4 Apôtres, les Tempéraments et les étapes du Grand Ouvre 

Retrouvons nous ici, avec ces quatre personnages, les quatre humeurs ou tempéraments qui constituent les « pierres » fondamentales de l´œuvre alchimique ?
Mais aussi les étapes du Grand Ouvre : l´œuvre au noir et l´œuvre au blanc à droite, puis l´œuvre au rouge et la pierre philosophale qui tient la chef dorée des cieux.
Je pense que oui !


Côté gauche, l´un lit les saintes écritures dictées par Dieu, Pierre semble méditer ; tandis qu´à droite ils surveillent épée en main et livre clos, Marc semble parler ou prier.

Les couleurs : Le rouge a pour complément le gris, l´or n´apparaît que là, côté androgyne. ( Voir
Jean ou Marie Madeleine )
Le blanc qui n´est pas une couleur, mais la somme de toutes elles, a pour antagoniste le noir, ou absente de couleur donc de lumière.

A l´aide du chapitre sur
la Mélancolie et les autres gravures qui l´accompagnent, faisons un tableau des tempéraments de ses 4 apôtres

 


4 Apôtres et les Tempéraments


Jean

Pierre

Marc

Paul

 

Animal- objet


Calice Dragon Livre

 

 

Clef


Lion

 

Epée


Age

 

Jeune

Plus âgé

_

_


Organe des sens

Yeux


Oreille


Bouche

Nez


Organe du corps

Foie

Reins


Rate

 

Cœur


Elément

Feu

Terre


Eaux

air


Tempéraments

 

Bileux

Nerveux


Lymphatique

Sanguin


Jean était le plus jeune disciple et Pierre le plus vieux. A ce dernier appelé Simon, Jésus dit : « Tu es Pierre » y-a-t-il quelque chose de plus terrestre que ce matériel ?

Si « tomber au sol terrassé » par son cheval, comme il advient, selon les artistes à Paul quand Dieu lui parla. Actes 9 : 3 « 
Comme il était en chemin, et qu'il approchait de Damas, tout à coup une lumière venant du ciel resplendit autour de lui. » le 9 correspond au Blanc.
Paul lui même présente sa vision comme une apparition dans la lumière venue des cieux.( air ) Il est de profil, il fut toujours intuitif...il eut du « pif » pour les affaires religieuses qu´il modela à son image, selon lui dictait son cœur, là où la raison n´intervient pas.


Jean sur la table de Dürer lit et Pierre semble méditer ou est-il en componction par ses reniements ?

Un des supplices auxquels Jean échappa fut le bouillissage donc le feu
Pierre se montre dans les évangiles comme un personnage nerveux qui coupa l´oreille à un soldat.
Il porte sa clef unique comme la Madone de la gravure et même comme la Mélancolie. Remarquons ses habits foncés, pas noir, mais gris.


Pour les autres deux : Marc est accompagné d´un Lion et Paul de son épée. Regardons à présent les
4  gravures dont fait partie la Mélancolie.
Faudrait-il remplacer le Lion qui accompagne Marc par l´Aigle de Jean, puisque de Jean-Marc il s´agit ? L´Aigle de la pourriture de l´ Œuvre au Noir du caractère LYMPHATIQUE ou MELANCOLIQUE.


Paul tenant ses armes : Epée et grand livre fermé. Le cavalier de la gravure était accompagné du Diable et de la Mort. Nous verrons l´importance de ceci plus loin.

Le combat avec l´ennemi interne est terminé, donnant lieu à une paix sereine et douce enrobée de mystère. Le saint est ici l´image de l´homme complètement réalisé en dialogue permanent, intime et directe avec Dieu. C´est Jean, le Bien-aimé

L´Automne est l´époque de la Mélancolie, époque de fermentation correspondant au tempérament lymphatique. Me suis-je trompée de Jean ? Jean-Marc a la bouche bien ouverte, alors que Jean utilise ses yeux pour lire. Pierre rapporte à la Terre et trancha par son caractère nerveux l´oreille du soldat. L´épée, celle de Paul qui eut bon « pif » pour vivre de cette nouvelle religion naissante qu´il transforma à son image, tranche l´air avant de toucher sa victime. Le Disciple bien aimé a le feu de la foi ( et non foie) en lui par ses lectures.

L'itinéraire spirituel du chrétien d´après la Dévotion Moderne est le suivant : lecture → méditation → oraison → componction → contemplation
Définition de componction :  tristesse produite par les effets du repentir, le regret d'avoir offensé Dieu….ou… Ironiquement : componction c´est l´ Air de gravité, de recueillement.  A quel personnage appliquer ceci ? Pierre, Marc ou Paul ? A vous de voir.  Car lecture → méditation → oraison et contemplation peuvent s´adresser à Jean.

La difficulté de classement vient du fait que la Dévotion Moderne parle de 5 étapes et les tempéraments sont réduits à 4 ( Voir le chapitre sur
la Mélancolie de Dürer )
Mais les gravures n´ont pas de couleurs ! La langue des couleurs, des nombres, appliquée au Tarot est moins trompeuse. Dürer y cacha son message.


De Couleurs, de Nombres et de Tarot

A chaque couleur correspond un chiffre :  Rouge = 2 ( dualité- homme- activité ); vert = 5 ( humanité ); bleu = 6 ( lien entre Haut et Bas ).
Jean porte le Rouge, le Vert et le Jaune dorée au revers de la cape. Ce qui donne 2 + 5 + 4 = 11, la Force du Tarot, mais aussi 11 => 1 + 1 = 2 , la Papesse et son livre bien ouvert.
De Pierre on ne voit qu´une couleur, la grise: le Gris a pour valeur le 8, ce soleil du Haut qui se reflète au Bas, la Justice. Que l´on représente épée vers le haut. Plus celle-ci est perpendiculaire et plus elle est juste et divine. Par opposition à l´épée pauline parfaitement verticale, mais pointant vers le Bas, donc justice terrestre, laquelle comme on sait n´est pas toujours juste. Avec le 8 et l´Or de sa Clef céleste que non terrestre, absente elle, on a donc 8 + 4 = 12, le Pendu ou 1 + 2 => 3, l´Impératrice.

Les deux personnages de gauche ont ensembles, puisque sur le même panneau, pour valeur numérique : 11 + 12 = 23 => 5 comme 2 + 3 = 5, le PAPE !

Voyons à droite : De l´autre côté nous avons le blanc qui correspond au chiffre 9 et le noir à 0, la somme est 9, soit le VIIII du Tarot : l´Hermite avec H.
Le zéro est un non-chiffre serait-ce le Mât ou Fou du Tarot ?
Nommer le rien, c'est pourtant lui donner une existence, une valeur. Le 0 est un cercle, de forme ovale, qui ressemble à un oeuf. C´est la graine enterrée qui germera dans l´obscurité et la putrefaction.

Bien entendu le 9 c´est la germination ! La forme stylisé de ce chiffre arabe est celle du germe fœtus. Vous avez aussi remarqué, qu'identiquement au 6, le 9 est une spirale dextrogyre, s'identifiant lui aussi aux attributs du 6. L'alternative du 9 et du 6 s'exprime dans le 69 = VERBE ou 96 = LUMIERE. Donc association de Pierre et Paul. Remarquons 69 => 6 + 9 = 15 et donc 96 => 15 aussi, le XV est le Diable du Tarot de Marseille !

Sous la cape de Paul, aux couleurs papales, on aperçoit sur son pied le jaune de sa tunique :  9 + 4 = 13, La Mort… mais nous avons aussi un petit bout de manche rouge soit 2 => 13 + 2 = 15 à nouveau ce Diable !

La somme des quatre personnages : 2 + 3 + 0 + 6 = 11, la Force ou si vous préférez : 11 + 12 + 0 + 15 = 38 => 11

Dürer offrit le tableau au conseil municipal de Nuremberg. Il écrit dans sa lettre au conseil qu'il avait projeté depuis longtemps de faire un don de la sorte, et qu'il s'agit là de l’œuvre sur laquelle il a le plus travaillé.[ ]Elle fut accrochée dans la première salle du conseil de l'hôtel de ville.

Dessinons un tableau pour mieux voir ce que voulut transmettre l´artiste qui prit tant de soin à son exécution avant d´offrire ces deux retables.

Le Message Secret de Dürer


4 Apôtres


Personnages à l´air rassurant, concentrés qui connurent JC

Personnages à l´air peu rassurant qui prêchèrent sans connaître JC


Jean

Pierre

Marc

Paul

 

Œuvre au Rouge

 

Pierre Philosophale

=>=>=>           Œuvre au Noir

Œuvre au Blanc

Rouge + Vert + Or


Gris + Or

Noir

Blanc + Jaune …+ Rouge


2 + 5 + 4 = 11 => 1 + 1 = 2

8 + 4 = 12 => 3

0

9 + 4 = 13 …+ 2 = 15


Le Force => La Papesse

La Justice terrestre => le Pendu = > l´Impératrice

_

Hermite et Empereur => la MORT

 => le Diable


Le Livre Ouvert

 

La Clef du Haut

Parchemin

Livre Fermé + Epée vers le Bas


11 + 12 = 23 = 5 , le Pape


 13, la MORT  ou 15, Diable


Ajoutons les valeurs des deux retables : on a donc 5, le Pape opposé à l´Empereur ( 13 => 1 + 3 = 4 )
Ou 5 + 15 = 20 soit le Jugement
Pour les protestants le pape est l´antéchrist et la mort.
Si on lit les retables dans le sens donné par le Grand Œuvre nous avons alors : MORT au PAPE ou DIABLE de PAPE

On peut aussi lire dans le sens donné par le Grand Œuvre, c´est à dire Marc - Paul - Jean et Pierre :
Le 0 comme œuf ou graine d´où sortira le germe, soit 9 ( du Haut au Bas -4-)  => Ange Déchu ou Diable
Diable 15 => 6, graine du Bas qui va vers le Haut ou
 sceau de Salomon- Haut et Bas se rejoignent – le 6 est aussi l´Arcane de l´Amoureux qui rassemble à lui seul la dualité ( Jean ) et trinité ( Pierre )

Or 2 est l´essentiel féminin comme le 3 l´est du masculin ;  la somme donne la Quintessence, comme la Joconde.
En Alchimie la quintessence indique l´Unité de l´ Œuvre, l´Unité spirituelle de la Création.


Ce langage des couleurs et du tarot fait passer un message clair pour qui s´y connaît. Dürer en est-il l´inventeur ? On verra plus tard comme ce langage numérique est employé pour la Cène de Léonard de Vinci et pour la copie que Nicolas Poussin fit de ce fresque, faisant passer un autre message. Poussin aussi l´employa sur bon nombre d´œuvres que nous aurons plaisir à étudier gematriquement

Du langage des mains, des portraits et autoportraits, nous sommes passés à celui des couleurs avec leur gémetrie particulière. C´est par l´étude de Dürer que nous allons découvrir les toiles de Poussin, Signol, Delacroix, Vinci sous un autre angle très parlant, plus illuminé par la ronde des solstices et équinoxes.

Mais pour finir avec Maître Dürer, il nous faut étudier
ses NŒUDS et son BLASON.



 


Suite : Dürer et Vinci ou  le Blason Alchimique de Dürer et le Centre de Gravite  
Suite : Anima Mundi  ou Les 4 Saisons de Poussin ou les Ages de l´Homme