LE SECRET DE NICOLAS POUSSIN

 V


Poussin Fuite en Egypte
 

«La nouveauté dans la peinture ne consiste pas dans un sujet encore non vu, mais dans la bonne et nouvelle disposition et expression,
et ainsi de commun et de vieux, le sujet devient singulier et neuf.»

 Nicolas Poussin

 

D´AUTRES POUSSIN ET UNE DAME



Mais étalons nous d´avantage sur cette Dame puisque qu´elle semble être la clef du mystère,
de cette énigme proposée par Poussin, sa vérité révélée à qui sait voir.



L´ETOILE, L´ASTRE GUIDE

 

 

Elle semble avoir conduit les  trois Bergers d´Arcadie devant ce mystérieux tombeau, comme l´étoile guida les rois Mages.

Cette étoile que l´on a trouvé également  sur son premier autoportrait. Cette étoile qui est absente de son Adoration des Mages, qui au grand déplaisir du Bernin sont habillés tels des bergers ; pourtant cette œuvre date de 1633 ! . Il n´y a que les couronnes, une déposée sur le sol avec les présents, l´autre sur la pierre cubique, tandis que la troisième est soutenue par un enfant et la couleur de la peau qui identifie les rois.

Debout un personnage coiffé d´un bandeau porte son doigt index à sa bouche en signe de silence. Pourquoi ce chahut ?



     

A la même date il travailla avec l´Adoration des bergers, ceux qu´un ange avait été cherché.

Ce sont deux couples de pâtres, eux sont couronnés de lauriers  et celui qui est agenouillé ressemble à celui d´Arcadia.  Ils n´hottent pas leurs couronnes devant le nouveau né.
La scène à l´aire plus familière, à cause de l´attitude de la Mère qui montre son Enfant de façon plus maternelle et tendre.

Une des femmes apporte des fruits, tandis que l´autre croise ses mains sur la poitrine comme la Marie Madeleine de Champaigne où les Vierges des Annonciations. Ce qui n´est pas le cas chez Poussin.( voir plus bas)

On remarquera le veau vaguement dessiné, le symbole solaire, est caché par le Joseph, enrobé de jaune.
Par contre le symbole royale est bien visible à côté de celui-ci, qui pose sa main sur une pierre angulaire, tandis que l´Enfant repose sur une autre pierre.

La vierge porte l´ocre et le bleu et un foulard blanc sur la tête.



Si l´on reprend  nos Bergers d´Arcadie, l´homme agenouillé  devant une pierre et la roche sur la quelle repose le pied de notre pâtre en habit rouge, celui sur lequel s´appuie la Dame, serait celui ou repose l´Enfant, un autre Dieu destiné à la mort.


On peut donc rapprocher les deux tableaux. L´Enfant est né à la vie, mais l´âne annonce sa royauté et sa mort. Pour les baroques naissance était synonyme de mort et mort de naissance.

Pour Poussin Jésus ne serait-il qu´un Initié ?

L´étoile est un guide comme l´ange. D’ailleurs saint Thomas d´Aquin disait à propos de l'étoile des Mages : « Certains voient dans l'étoile l'Esprit Saint » tandis que pour Eusèbe : « L'étoile parlait aux mages comme l'Écriture nous parle ».

Pour les Anciens les étoiles ou corps célestes sont aux corps d'en-bas ce que l'esprit est à l'âme et ce que les anges sont aux hommes qu'ils éclairent. Enée guidé par les oracles l'était aussi par l'étoile en qui il voyait Vénus, sa mère : « Matre dea monstrante viam, data tata secutus» ( Enéide I, 382) Ainsi cette lumière est notre guide

 

SIRIUS ET ORION




« Le nom même de Vénus donné à l'étoile la plus resplendissante (comme celui d'Isis correspondait à l'étoile Sirius chez les Egyptiens) permet de rattacher l'influence de l'étoile à ce qui sera dit de la Dame. » écrit Jacques Bonnet

Sirius c´est la constellation du Chien, en honneur du can d´Orion , le chasseur géant. Penchons nous sur ce personnage, grand inconnu qui fut digne d´un tableau de Poussin, bien qu´aucune œuvre antique lui fut dédié. Nicolas réalisa cette toile à la même date que ses Quatre Saisons, qui furent l´introduction employée entre les chapitres dédiés à la Génétique Sacrée et ceux-ci, Mécènes et Secret Bien Gardé.


Qui fut Orion qui doit sa célébrité à ce peintre?

 

UNE NAISSANCE INSOLITE :

Qui rappelle la scène biblique d´Abraham recevant les trois anges qui lui annonceront la future naissance d´un héritier de son sang avec Sarah. La vie d´Abram suit le récit de la Tour de Babel et du roi chasseur Nemrod celui qui défia ,« lutta avec » Dieu. La circoncision au huitième jour est le signe de l´ alliance entre Dieu et Abram puis sa descendance. Abram deviendra alors Abraham au chapitre 17 de la Genèse. 17 numéro de la carte du Tarot dite l´ETOILE.

Un jour, que  Zeus, Hermès et Poséidon rendirent visite à Hyriée, fondateur de la cité d'Hyria, dans son palais. Lui qui n'avait jamais rencontré une femme mais souhaitant avoir un héritier, demanda à ces dieux comment il pourrait faire pour avoir un descendant sans être obligé de se marier. Zeus lui fit apporter la peau du bœuf ( symbole solaire ) qu'Hyriée leur avait sacrifié et il lui demanda d'uriner dessus. Alors Hyriée s'exécuta. Puis les trois dieux enterrèrent la peau dans le jardin du palais et prirent congé.

Hyriée est plus crédule que Sarah.

Neuf mois plus tard, à l'endroit où la peau avait été enterrée parut un garçon auquel Hyriée donna le nom d'Orion. Celui-ci viendrait du grec « ouria » : urine. Jean-Michel Renaud, de l'Université de Liège, estime par contre qu'il viendrait d'un mot plus ancien et signifierait "l'estival".

Une fois adulte, il était si grand qu'il pouvait marcher au fond de la mer tout en gardant la tête et les épaules hors de l'eau.

LA CECITE DU GEANT : 

Ou les preuves demandées au futur prince des contes de fées. Il rappelle aussi Enée qui après la défaite de Troyes portait son enfant sur le dos et fut guidé par Venus. Cet Enée est repris par l´iconographie chrétienne qui le transforma en saint Christophe le porteur du Christ.( voir tableau de Poussin )




Orion tomba amoureux de Mérope, la fille du roi, Œnopion qui régnait sur Chios. Le prétendant ne lui plaisant pas il lui demanda une preuve qu´il pensait impossible de réaliser : tuer tous les fauves des environs de la ville, pour épargner la vie des bergers et de leurs troupeaux, mais Orion était un excellent chasseur et accomplit le travail très vite.
Alors Œnopion renia ses promesses, l'amoureux se fâcha et saccagea le palais.  Une fois ivre de rage et de vin il tomba dans un sommeil profond alors celui-ci fut ligoté tant bien que mal par l'armée lancée par le roi qui pour le punir l'aveugla et l'abandonna sur le rivage. ( le peuple qui attend de voir réaliser les promesses faites par le roi, bien que violant est aveuglé par cette royauté « divine »)

Orion marcha alors droit devant lui à travers la mer jusqu'à l'île de Lemnos et fut attiré par les forges d'Héphaïstos qui accepta de lui prêter Cédalion, son assistant.
( Héphaïstos ou Vulcain travaille sous terre, est-ce là l´épisode de l´ initiation  d´Orion ? ) Le géant guidé par l'enfant rentra dans la mer et marcha vers l'est face au soleil. C'est le sujet d'un tableau de Nicolas Poussin  de 1658 que l´encyclopédie Wikipédia  qualifie «  d´aussi célèbre qu'énigmatique ».

Pendant sa marche, Orion recouvra miraculeusement la vue, en marchant vers une lumière dans le ciel qui nous est cachée dans le tableau de Poussin. Orion est accompagnée de Diane ou Artémise , la déesse chasseresse. Lors de sa sortit de sous-terre, l´initiation est complétée.


Un oracle annonça que l'aveugle retrouverait la vue s'il se rendait à l'est et tournait ses yeux en direction d'Hélios à l'endroit où il se lève de l'Océan. Il mit Cédalion sur ses épaules afin qu'il le dirige vers l´Est. Cédalion guida Orion sur mer et sur terre jusqu'à ce qu'il fût parvenu enfin à l'Océan lointain; là, Eos , l´Aurore s'éprit de lui et son frère Hélios lui rendit la vue.( voir page suivante au sujet de Diane et Eos)


LA MORT DU HEROS :

Ne pensant qu´à la vengeance Artémise, pour lui changer les idées, lui propose d´aller chasser avec elle. Mais le frère de la déesse, Apollon craignant pour elle, pour sa virginité, envoya un scorpion géant contre Orion.

Pour échapper au monstre, Orion s'enfonça dans la mer ,  alors Apollon désignant le géant dit à Artémis de le tuer, le faisant passer pour un méchant monstre : « Tu vois, là-bas très loin, cette chose noire qui flotte sur la mer, près d'Ortygie? C'est la tête d'un méchant appelé Candaon qui vient de séduire Opis, une de tes prêtresses. »  Candaon était le surnom d'Orion en Béotie mais cela, Artémis l'ignorait. Elle lança sa flèche et abattit la proue, ce n´est qu´après qu´elle s´aperçut de son crime involontaire. Alors elle implora Asclépios de le ressusciter. Celui-ci y consentit mais la foudre de Zeus anéantit Orion avant qu'il puisse intervenir. Elle plaça son image parmi les étoiles en compagnie de son chien, Sirius, qui est absent chez Poussin !

Dès lors les constellations du chasseur Orion et de son chien Sirius, l´étoile plus brillante hors du système solaire, sont poursuivies par celle du Scorpion placée de l´autre côté.

Diane est aussi la déesse de l´accouchement, qui dans certaines langues comme l´espagnol se dit
Alumbrar, c´est à dire donner la lumière.



ORION LE VANTARD : Comme l´orgueilleux Nemrod mourut par les effets d´une petite et insignifiante bestiole.

Il y a une autre version de cette mort, Orion serait si orgueilleux et vantard qu´Héra voulut lui donner une leçon d'humilité. Un petit scorpion le pica provocant ainsi la mort de ce géant chasseur. Cette version explique mieux pourquoi Scorpion fut placé sur la voûte céleste.


Poussin plasma le moment où Orion retrouve la vue, malgré la perte de ses yeux. Il suit sa bonne étoile, celle qui est invisible , la plus brillante : Sirius, son chien, placé si près du Soleil qui se laisse voir à 22 h au mois de février. Sirius qui servit de repère de temps dans l'ancienne Égypte.


Sirius et le Soleil appartiendraient à un même courant d'ensemble contenant les étoiles de la Grande Ourse, Callisto, la fille du roi d´ARCADIE. Elle était une des suivantes d'Artémise, déesse de la chasse, qui avait exigé d'elle de faire vœu de chasteté. Zeus par ruse la séduit  sous un arbre se faisant passer pour la déesse. Quand Artémise s´aperçut de sa grossesse lors de son bain, elle voulut la tuer, mais Zeus intervient la transformant en ourse .Elle habita la montagne, mais ce ne fut qu´une question de temps pour la chasseresse qui mis fin à ses jours ici bas. Zeus, par Hermès averti la fit monter aux cieux comme Grande Ourse et accueillit son fils ARCAS qui deviendra roi d´Arcadie.


Mais la scène du tableau ne se déroule pas en hiver( février) mais en une saison plus douce, plus verdoyante.

Il peut aussi s´agire de trois personnages brillants comme pour Abraham, qui dans la mythologie grecque serait les trois nymphes du Couchant, filles d'Atlas et d'Hespéris, l´Heure du Soir  ou  bien de Nyx , la Nuit.

Elles résident dans un verger fabuleux, le Jardin des Hespérides, un autre fameux tableau de Nicolas Poussin. Elles gardent le cadeaux que Gaia fit à Héra pour ses noces, les pommes d´Or.



Donc Orion est représenté cheminant vers une source de lumière, une splendeur au coucher… ou plutôt  un lever de soleil  puisqu´il y a déjà des gent debout Orion si amant de l´eau de mer tout comme Enée/Christophe  serait illuminé par Venus, l´Etoile du Matin, Lucifer, l´Ange de lumière.
 
La « Resplendissante », nommée Zahara en arabe, est celle qui « guide vers la connaissance des choses cachées » ( dico-arabe)
Zahara  devient en hébreux Zohorath, la « Brillante » qui n´est autre Vénus, l´étoile du matin. Zohorath est aussi un des noms de l´archange Metatron, c'est-à-dire de l'Esprit Saint.


Cédalion, le « Lazarillo »,  guide de l´aveugle, porte la couleur jaune dorée comme la Dame des Bergers.

 

 

DU GEANT A JEAN



La Dame, l´Etoile, l´Ange, l´Esprit Saint…l´Ere de l´Esprit suivra à celle du Fils. Voyons comment d´après Poussin Jésus rend la vue aux aveugles.

Comme nous avions déjà rencontré en étudiant les Noli Me Tangere , Jésus place sa main, non sur les yeux gâtés mais sur le front.

Poussin connaît les chankras, voyez les Annonciations où l´ange signale l´Esprit Saint puis, non pas le ventre de Marie , mais son plexus solaire, son cœur.

Le personnage qui  ressort le plus sur cette scène n´est pas Jésus ou l´aveugle guérit, au centre de cette toile , mais Jean par  la couleur écarlate de sa cape. Sachant que Nicolas Poussin était un grand lecteur de la Bible voyons ce que Jean nous apportera par rapport à cette Dame lumière.


Remarquablement des trois apôtres qui accompagnent Jésus dans la scène de Poussin, celui qui parle d´avantage de lumière et d´étoile c´est Jean. Un résumé est ici nécessaire, puisque la même idée se répète.

Apocalypse :
22.16    Moi, Jésus, .... Je suis le rejeton et la postérité de David, l'étoile brillante du matin.

2.28      Et je lui donnerai l'étoile du matin. ( Jésus dit à celui qui vaincra…) ( l´Esprit Saint)

Epître de Jean I :
1.5   La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres

1.7   Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.
( ORION ? il est plus explicite au verset 1.7 de son Evangile !)


Jésus est l´étoile du matin, l´Esprit Saint qui revient au Monde. Cette Lumière est divine et elle est la Vie, la Parole, le Verbe qui était avec Dieu.

Evangile :
1.4 ,5   En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes .La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.

1.9 ;14
    Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. ( La parole, Dieu*)

Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l'a point connue.

Elle est venue chez les siens, et les siens ne l'ont point reçue.

Mais à tous ceux qui l'ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu. ( naissance d´Orion)

Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. ( La Dame)

5.35
  Jean était la lampe qui brûle et qui luit, et vous avez voulu vous réjouir une heure à sa lumière.
 
8.12
  Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.

 

11.9, 10   Jésus répondit: N'y a-t-il pas douze heures au jour? Si quelqu'un marche pendant le jour, il ne bronche point, parce qu'il voit la lumière de ce monde; mais, si quelqu'un marche pendant la nuit, il bronche, parce que la lumière n'est pas en lui.


*1.1 ,6   Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.
Elle était au commencement avec Dieu.
Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n'a été fait sans elle.

En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.
La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point reçue.
Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean.


  

 

 

Le personnage de jaune lumineux c´est Jacques, on ne retrouve qu´une fois le mot lumière dans ses écrits au chapitre 1.17 et bien qu´il ne parle pas d´étoile dans ses lettres…

L´épître de Jacques : 1.17 : toute grâce excellente et tout don parfait descendent d'en haut, du Père des lumières, chez lequel il n'y a ni changement ni ombre de variation.

Le don de la peinture pour Poussin, qui lui permet de faire passer ses idées à travers le temps.

Zabdiel, « don de Dieu» , Ethnani, « mon don» et Nathanael, « Dieu donné » sont les anges qui portent le nom de l'Esprit-Saint . Ils sont les desservants de l'ange qui répond au nom divin d'Orfaniel. Cet Orfaniel ou «  Lumière du visage de Dieu » n´est autre que celui qui lutta avec Jacob toute la nuit, et qu´il nomma Phanuel «  visage de Dieu ».


Le personnage plus caché et portant des vêtements plus sombres c´est Pierre


II épître de Pierre : 1.19

Et nous tenons pour d'autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour vienne à paraître et que l'étoile du matin se lève dans vos cœurs; ( L´Esprit Saint )

I épître de Pierre : 2.9,10
Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière, vous qui autrefois n'étiez pas un peuple, et qui maintenant êtes le peuple de Dieu, vous qui n'aviez pas obtenu miséricorde, et qui maintenant avez obtenu miséricorde.
( une société de prêtres dans la corruption de l´église  de l´époque de Poussin ? ou simplement la future église de Pierre à Rome ?) L´Etoile est aussi guide des peuples ainsi le monde arabe est guidé par Zahara , la Resplandissante et l´hébreu par  Zohorath, la « Brillante » , toutes deux ne sont qu´une : Venus.

Revenons à l´Apocalypse de Jean et puisque les 17 et le 1 reviennent dans ses versets soulignons les à la recherche de cette identité, la Dame – Etoile, celle qui rend la vue ( Marceille ?)


1.17
  Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point!
Autoportrait ? Initiation ? Voyons  le verset suivant :
1.18    Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J'étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts. ( Comme Athéna )

17.1    Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes vint, et il m'adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée qui est assise sur les grandes eaux.

17.2            C'est avec elle que les rois de la terre se sont livrés à l'impudicité, et c'est du vin de son impudicité que les habitants de la terre se sont enivrés.

17.17    Car Dieu a mis dans leurs cœurs d'exécuter son dessein et d'exécuter un même dessein, et de donner leur royauté à la bête, jusqu'à ce que les paroles de Dieu soient accomplies.

 

17.18          Et la femme que tu as vue, c'est la grande ville qui a la royauté sur les rois de la terre.

Allusion aux constructeurs, aux maîtres maçons qui ne construisent plus physiquement mais politiquement les villes, les nations, le monde. Ceux qui tiennent les fils. C´est bien le message que nous avons décodé sur ses BERGERS D´ ARCADIA

 Faisons de même avec l´Evangile de Jean :

1.7    Voici, il vient avec les nuées. Et tout oeil le verra, même ceux qui l'ont percé; et toutes les tribus de la terre se lamenteront à cause de lui. Oui. Amen! C´est bien là l´essence des tableaux d´Orion et de la Guérison des Aveugles.

1.17   car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.

 

MOISE ET LES TABLES DE LA LOI


 


 

 

« Bizarrement » la Dame en jaune se retrouve sur les peintures de Poussin ayant pour thème Moïse . Trois «  Moïse Sauvé des Eaux », une autre œuvre intitulée « Moise Foulant du Pied la Couronne du Pharaon », sans compter les scènes de la traversée du dessert. Pourquoi insister tant sur Moïse ?


Moise apporta les Dix Commandements qui sont les textes plus anciens  reconnaissant le droit à la vie et à l'honneur. Le concept de droits de l'homme n´est donc pas nouveau il a simplement évolué le long de l’Histoire.

Il y a aussi la Carta Magna anglaise qui date de 1215, mais encore plus loin dans le temps le cylindre de Cyrus VIº s. av. JC, mais qui fut découvert à Babylone qu´en 1879, donc que Poussin ne pouvait connaître, et qui fut traduit dans toutes les langue par l´ONU en 1971 , dommage car son écriture akkadienne cunéiforme et le nom même de Cyrus qui rappelle Sirius est attachante.



Moise qui défia le pouvoir pharaonique , comme Poussin symbolise avec ce tableau, où l´enfant sauvé des eaux piétine la couronne du pouvoir royale du Nil.

Moise s´affronta au pouvoir magique avec son bacul transformé en serpent, un autre passage qui fut immortalisé sous les pinceaux de cet artiste.

Puis au pouvoir religieux du pays qui le vit croître, en volant la relique sacrée, le secret des deux égyptiens :  l´Arche d´Alliance.

Il sauva le peuple de l´esclavage, le guida, le nourrit et lui donna à boire, etc.

Est-ce pour cette raison que la Déclaration des Droits de l´Homme rappelle par sa forme les tables de la Loi ?



   

Champaigne, Moise et les Tables de la Loi. Philippe était un ami de Nicolas.

Champaigne, Saint Arsène Ermite qui pleurait tant pour Arcadius qu´il en perdit ses cils.


Le
rayonnement sur le visage de Moïse signifie que la Parole de Dieu est Parole qui illumine, la garder, montre l’œuvre de Dieu et révèle sa présence. (Ex 34, 29-35)


Le terme employé par St Pierre dans ses Epîtres est phôsphoros que traduit exactement le latin lucifer, c'est-à-dire « porteur de lumière »,le prince des anges déchus, suivant la parole d'Isaïe 14.12 :

« Comment es-tu tombé du ciel, astre brillant, fils de l'aurore ; toi qui disais en ton cœur : je monterai dans les cieux, au-dessus des étoiles de Dieu j'élèverai mon trône ; je m'assiérai sur la montagne de l'Assemblée, dans les profondeurs du Septentrion, je monterai sur les sommets des nues, je serai semblable au Très-Haut ».


 L'allusion au Septentrion évoque l'étoile polaire (obscure) qui règle le mouvement des cieux tandis que le « fils de l'aurore »,  l'étoile du matin (lumineuse) accompagne le soleil, la manifestation de la divinité. L'étoile polaire est un symbole de l'immutabilité du Principe suprême.


Principe immuable, qui se confirme dans un autre tableau de Nicolas Poussin.


 

SUIVRE : HELIOS ET PHAETON AVEC SATURNE ET LES QUATRE SAISONS